Reconstituer une patine

On peut corriger l’aspect trop neuf d’un objet récent ou le décapage abusif d’une pièce ancienne, en effectuant un trempage dans de l’huile de vidange, qu’il faut chauffer violemment jusqu’à son dessèchement ; le fer présentera une patine sombre, un peu bleutée, que l’on avivera en la frottant au chiffon doux, puis en la cirant. On peut aussi employer du cirage noir ou marron foncé à la place de l’huile de vidange, en procédant de la même manière : il laissera sur le fer son pigment teinté. Enfin, un « truc » d’antiquaire consiste à exposer l’objet à la flamme de vieux papiers imprimés, dont les vapeurs d’encre, mélangées au noir de fumée, déposent un film sur la surface à traiter, que l’on cire pour obtenir un beau brillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>