Un extraordinaire arbre-escalier

Voyageur et collectionneur, Peter parcourt le monde pour enseigner la danse contemporaine. De retour à Paris, il sort de ses bagages des étoffes, des lanternes ou des coquillages rapportés du Japon, d’Argentine ou des Etats-Unis. Le décor dans lequel il vit est né de ses voyages et de sa curiosité. Ces objets venus de tous les continents ne parviennent pourtant pas à atténuer l’empreinte africaine du lieu. L’escalier, un arbre sculptural réalisé par Francesco Passaniti, accentue cette volonté. Pourtant ce dernier ignorait le pays natal de Peter quand il orienta ses réflexions vers l’Afrique, et plus précisément vers sa végétation. C’est le nombre de marches prévues, onze, qui a guidé ses recherches. Là-bas, ce chiffre est symbole de créativité. Très vite, l’idée de l’arbre s’est imposée à Francesco Passaniti.

Elle suscita l’enthousiasme du maître des lieux. Deux mois plus tard, la structure en acier, courbée et travaillée comme de l’écorce, prenait place dans l’appartement. Avec des marches en béton coloré par du pigment bleu, l’arbre-escalier répond harmonieusement au marbre bleu de la cheminée. La présence d’oiseaux exotiques, elle, n’a rien d’une coïncidence. C’est pour retrouver les visions éblouies de son enfance africaine que Peter s’est entouré de deux perroquets et d’un ara aux couleurs éclatantes.

Provenant d’Amazonie, ceux-ci vivent avec lui depuis sept ans. Chaque jour, durant de longs moments, les oiseaux prennent possession de la totalité de l’endroit. De temps à autre, l’un d’entre eux vient se poser sur l’épaule de Peter. « Leur envol, dit-il, esf comparable aux déplacements aériens du danseur qui cherche à se soustraire à la gravité terrestre. » Une quête d’espace et de liberté que Peter a prolongé dans l’aménagement de son appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>