Chambre des parents

Chambre des parents

Chambre des parents. Une seule et même grande pièce s’ouvrant directement sur le jardin, comprend la chambre à coucher et la salle de bains. Originalité mais aussi grand sens du pratique, surtout lorsqu’il y a dans la maison de tout jeunes enfants. Une table anglaise en acajou sert de coiffeuse. Chaise Louis-Philippe. Tapis de haute laine.

Chambre des maîtres

Dans la chambre des maîtres de céans sol déterres cuites (création Vernin) réalisées comme par le passé à la main. Murs de crépi peigné et poutres apparentes. La tête de lit est l’ancien montant d’un grand lit portugais en palissandre sculpté. La commode galbée est en noyer et date de l’époque Régence comme la glace qui la surmonte. Elle porte une Vierge du XVIe siècle. Fauteuil Louis XV. Couvre-lits de grand-mère réalisés au crochet par quelque aïeule provençale.

Idée deco chambre romantique

Dans une chambre, rien de plus triste que des murs équipés de placards-penderies. Ici, les placards s’intégrent au décor en profitant d’abord du conduit de cheminée en avancée, en le prolongeant d’étroites tablettes et en créant un muret bas où s’appuie le lit. De part et d’autre, en légère avancée, on a installé les penderies, du sol au plafond et de mur à mur.

Simulation de décoration de chambre

La végétation luxuriante associée à des rideaux à carreaux vert et jaune donnent à la chambre une lumière mentholée qui m’a séduit. Voulant en conserver la fraîcheur, j’ai choisi des accessoires, vases, télévision, tabouret, dans un camaïeu de vert anis, vert tilleul, vert menthe. Jouant sur la décontraction de la pièce, j’ai opté pour le mélange des genres en associant aux fauteuils 30, un lampadaire 50 et des accessoires très actuels. Clin d’œil : l’accrochage de tee-shirts d’artistes au mur ( de gauche à droite Aurélie Nemours, Ben, Olivier Mosset, Claude Rutault, Jacques de la Villéglé). Le lit, déplacé, contemple la petite cheminée et le feu l’hiver. J’ai surtout cherché à retrouver l’atmosphère de douceur et de simplicité de cette architecture campagnarde.

Mon shopping.
Télévision « Zéo », design Starck, Thomson ; lampadaire 50, fer forgé, Terre Promise. Sur la cheminée, vases Dalhia, et Duo, 135 et, le tout Habitat. Plat en forme de soleil, Terre Promise. Lampe de bureau 50, Puces, Tabouret « Bubu », design Starck, XO,  chez Edffice.
Couvre-lit, taies,  pièce, Madura. Edredon, satinette et duvet, Lestra Design à La Samaritaine. Tee-shirts, tirage 500 ex., Entrepôts Laydet chez A deux pas. Crochets fer galvanisé, Accroch’tout, Samaritaine. Cintre en bois, Samaritaine. Budget.

Idées déco pour chambre

Changez de décor.

J’ai souhaité jouer les tons doux et les matières naturelles (rafia, osier, lin et coton, aux tonalités blanches et beiges ). Pour agrandir l’espace et lui conférer plus de luminosité, j’ai remplacé le miroir par un trumeau rechampi de style XVIIIe siècle assorti à la table de nuit. A droite de la cheminée, un chiffonnier à cinq tiroirs. Le fauteuil années 30 est recouvert d’un amusant tissu panthère qui donne à l’ensemble une note coloniale confortée par le grand palmier. Une très belle chaise en fer forgé, à la fois élégante et légère, sert de valet de nuit. Un foot-stool (repose-pied) permet de poser un plateau, un journal ou toute autre composition. Pour harmoniser le tout, j’ai choisi des rideaux en toile beige gansés de gros grain écru, un plaid brodé posé simplement sur la tête de lit et un couvre-lit en nid d’abeille blanche recouvert d’un boutis provençal beige. Le parquet de chêne clair poncé conserve à la pièce son aspect campagnard.

Mon shopping.
Boutis chez Eisa; trumeau; table de nuit; plaid chez Eisa; bougeoirs, l’unité; chien de bronze, Le tout chez Mis en demeure et chez Vert et blanc. Footstool, 40 x 40, Madura ; ‘aquarelle (œillets), Jardins imaginaires; meuble à 5 tiroirs en osier, La grange aux meubles.
Réveil Brillo, couvre-lit en nid d’abeille, tasse à café, et crémier jaune, le tout chez Habitat. Rideaux, l’unité; lampe Bettisk en teck abat-jour en raphia, coussins de lin, l’unité. Le tout par correspondance chez Contrepoint. Fleurs de chez Maturité-Mouvement. Budget.

Idee de chambre deco

Changez de décor à petites touches.

La chambre.

Simplicité et authenticité. L’ambiance est résolument campagnarde : murs blancs, rideaux à carreaux, cheminée en marbre gris et vanneries posées sur un plancher en chêne clair. Les volumes de cette chambre à coucher tourangelle ( environ 15 m2) se prêtent aisément à des changements.

Guidée par la lumière naturelle et l’architecture début de siècle de la maison, j’ai voulu mettre en valeur la simplicité de cette chambre et créer une ambiance graphique et confortable. Des couleurs claires, vert tendre, écru et des matières douces captent la lumière. La fenêtre est habillée de voilage ; le rideau se prolonge sur le mur et agrandit la pièce. Sur le plancher en chêne clair, le fauteuil années 30 et une petite table en bois aux lignes sobres forment un coin détente. Près de la cheminée en marbre gris, la tête de lit garnie de coussins et la couverture en mohair créent un nid douillet. Détails de charme : une embrasse en coton et osier, des flacons en verre sablé, des lampes légères.

Mon shopping.
Rideau prêt-à-poser Hacienda ( 200 x 280 cm); voilage prêt-à-poser Patio (350 x 280 cm); anneaux laiton; tringle de tête de lit; housse de tête de lit (62 x 62 cm), housse de coussin (40 x 40 cm); fixation « strap », les 3 et « fix »; le tout chez Madura. Cache-sommier à plis plat (160 x 200 cm), chevet Orta (40 x 40 x 56 cm); lampe Safia ; abat-jour en rabane, le tout chez Contrepoint. Couverture 100 % mohair (220 x 240 cm); lampe en verre, cadres flacon verre sablé ; le tout chez La Redoute. Parure un drap et deux taies lin et coton, La paresse en douce. Embrasse Cyrano, La Passementerie Nouvelle. Miroir, vase et patère en bois trouvé sur place. Budget.