Les meubles prennent des couleurs

Les meubles prennent des couleurs.

On nous affirme qu’autrefois la plupart des meubles étaient peints. On peut douter en partie de cette affirmation. Mais comme les meubles peints sont à la mode, on ne demande qu’à la croire… Quitte à tenir des propos opposés dans quelques années ! Soyez attentifs au choix des couleurs. Mieux vaut accorder une teinte à son époque qu’à son canapé. Les couleurs étaient violentes sous Louis XIII et Louis XIV, gaies et fraîches, mais pa forcément pastels, au XVHP siècle et sous le Directoire, plus soutenues au XIX avec les meubles Louis Philippe et Napoléon III. Dans la mise en couleur, patine, glacis et réchampis jouent aussi un grand rôle. Ils permet tent d’atténuer le clinquant du meuble peint tout en soulignant la structure. Ds sont difficiles à bien exécuter. Demandez à voir un modèle fini.

Les patines antiquaire

Les patines.

Les patines tiennent une place majeure dans l’aspect final du meuble Plusieurs stades de patine sont proposés : patine décorateur, patine semi-antiquaire, patine antiquaire. La première joue sur la couleur à effets ombrés alors que la dernière, la plus poussée, veut donner l’aspect d’un meuble ancien avec traces de coups, trous de vers et endommagements légers. Les patines antiquaire entraînent généralement un surcoût mais permettent de glisser des copies parmi des meubles anciens sans que cela ne se remarque.